La pile du futur sera flexible

250 ans après la création de la pile électrique, les inventeurs ont toujours des idées innovantes pour améliorer les performances de la pile. Et aujourd’hui encore, des inventeurs ont découvert par accident la pile du futur : une pile flexible.
pile flexible

De l’année 1800 à aujourd’hui

Selon l’histoire, Alessandro Volta a créé la première pile électrique dans les années 1800. Depuis, de nombreux inventeurs ont perfectionné la pile. Aujourd’hui, le marché propose des piles au lithium, des piles alcalines et des piles à combustible plus performantes que celle proposée par Alessandro Volta. Toujours en quête d’innovation, les chercheurs ne cessent de réfléchir à des méthodes pour améliorer encore plus l’autonomie et la durabilité des piles. Et avec la promotion de l’écologie, du respect de l’environnement, pouvoir créer une pile biodégradable est un must. D’après les dernières nouvelles, il semblerait que ce rêve deviendra une réalité sous peu.

La pile flexible et biodégradable, l’avenir de la pile

Comme beaucoup de découvertes, la découverte de la pile flexible et biodégradable s’est faite par accident. En effet, Kraner et Maher El-Kay n’avaient pas pour intention de travailler sur les piles. Ils voulaient récupérer du graphène en déposant de l’oxyde de graphite sur un CD. Ils voulaient ensuite chauffer l’oxyde de graphite avec le laser du graveur d’un PC. En analysant le graphène, les deux jeunes hommes ont constaté que cette matière pouvait stocker de l’énergie. Il s’avère ainsi qu’ils ont découvert un super-condensateur. En exploitant cette nouvelle matière, il sera possible de créer une pile résistante, puissante et flexible.
Mais la pile flexible du futur a un autre atout dans sa manche. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que les écologistes vont adorer ce petit plus que promet la pile flexible. En effet, la pile flexible serait aussi biodégradable. L’ensemble de la pile est fait de carbone naturel et non d’éléments chimiques et toxiques. Une belle avancée qui ouvre vers l’énergie renouvelable. En tout cas, pour les scientifiques à l’origine de cette découverte, les applications de cette pile du futur sont nombreuses. Selon eux, il est possible de charger un Smartphone en seulement 30 secondes avec cette technologie. Plus important, il est possible de charger une voiture électrique en quelques minutes. Ayant déjà effectué quelques tests, ils ont constaté qu’en chargeant une lampe LED pendant 3 secondes, celle-ci pouvait s’allumer pendant 5 minutes. Cet exemple est en tout cas très prometteur et pourrait révolutionner l’univers des piles électriques.